Séminaire « Contribuer au renouvellement du cadre épistémologique et éthique de la promotion de la santé » – Les 5 et 6 juin 2019 à l’Université Clermont Auvergne

Des enjeux forts pour tout un chacun

La promotion de la santé, l’éducation à la santé et la prévention sont devenus des enjeux sociaux majeurs. Il ne s’agit plus d’intervenir lorsqu’une maladie s’est déclarée mais, en amont, d’éviter qu’elle n’apparaisse. Qu’il s’agisse des personnes qui souhaitent mettre toutes les chances de leur côté pour rester en bonne santé, des institutions en charge de la santé publique ou des acteurs sociaux et économiques dont les intérêts à court ou long terme sont liés à la santé des populations, la demande est forte en la matière.

Réunir des acteurs de premier plan pour travailler au renouvellement des approches

En retour, les évolutions de la demande sociale comme des pratiques (notamment la place du numérique) ne sont pas sans effets sur les pratiques de prévention, de promotion de la santé et d’éducation à la santé. Il est aujourd’hui indispensable de prendre en compte les derniers résultats issus de la recherche, de donner toute leur place aux pratiques de terrain et à l’expérience des acteurs, d’identifier comment les différents types de savoirs (savoirs des individus, des professionnels et des scientifiques) peuvent s’articuler dans une vision renouvelée des pratiques.

C’est la raison pour laquelle la chaire UNESCO et centre collaborateur OMS EducationS & Santé réunit des acteurs de premier plan de la promotion de la santé, de l’éducation à la santé et de la prévention les 5 et 6 juin à Clermont-Ferrand. Ce séminaire de haut niveau est organisé en partenariat avec les principales organisations internationales du domaine : Union Internationale de Promotion et d’Éducation à la Santé (IUHPE), Association Internationale pour la Santé des Adolescents (IAAH), Association Européenne de Santé Publique (EUPHA).

Seront présents autour du titulaire de la chaire UNESCO et directeur du centre collaborateur OMS, la titulaire de la chaire de recherche du Canada « Approches communautaires et inégalités de santé », le président de la section prévention de EUPHA, la vice-présidente de l’IAAH, le titulaire de la chaire du développement durable de l’université Saint Joseph de Beyrouth, le titulaire de la chaire de la promotion de la santé à l’École des Hautes Études en Santé Publique, le directeur émérite du laboratoire de recherche en anthropologie de la santé de l’université d’Oran, les représentants de la chaire UNESCO en Haïti, au Cameroun, au Canada, les responsables de l’IUHPE, du CODES 84 et de Participe Santé ainsi que des chercheurs des laboratoires Educations et Pratiques de Santé (Paris XIII), Experice (Paris VIII) et ACTé (Université Clermont-Auvergne) et de la fondation MGEN pour la recherche en santé publique.

Des productions concrètes et opérationnelles pour les chercheurs, les décideurs, les professionnels, les citoyens engagés et le grand public

Organisée sur deux jours, cette rencontre sera l’opportunité d’entamer un travail collaboratif de renouvellement du cadre épistémologique et éthique des dispositifs de promotion de la santé, d’éducation à la santé et de prévention. En d’autres termes, il s’agit de faire un état des lieux des dispositifs actuels, d’identifier les enjeux scientifiques, politiques et éthiques de ce champ en émergence pour travailler à l’intégration des nouvelles approches issues de la recherche comme des pratiques sociales et culturelles. L’ambition est de parvenir à rendre explicite ce qui structure ce champ et d’offrir aux chercheurs, décideurs, aux professionnels, aux citoyens engagés comme au grand public un cadre de référence pour l’action.

Ce séminaire constitue le point de départ d’une collaboration de longue durée qui conduira à produire des publications de référence sur la promotion de la santé, l’éducation à la santé et la prévention, des outils d’aide à la décision et à l’intervention, des supports de partage de connaissances avec le grand public.

C’est la raison pour laquelle la chaire UNESCO et le centre collaborateur OMS EducationS & Santé réunissent des acteurs de premier plan de la promotion de la santé, de l’éducation à la santé et de la prévention les 5 et 6 juin à Clermont-Ferrand. Ce séminaire de haut niveau est organisé en partenariat avec les principales organisations internationales du domaines (union internationale de promotion et d’éducation à la santé (IUHPE), association internationale de la santé des adolescents (IAAH), l’association européenne de santé publique (EUPHA).

Seront présents autour du titulaire de la chaire UNESCO et directeur du centre collaborateur OMS, la titulaire, de la chaire de recherche du Canada « Approches communautaires et inégalités de santé », le président de la section prévention de EUPHA, la vice-présidente de l’IAAH, le titulaire de la chaire du développement durable de l’université Saint Joseph de Beyrouth, le titulaire de la chaire de la promotion de la santé à l’école des hautes études en santé publique, le directeur émérite du laboratoire de recherche en anthropologie de la santé de l’université d’Oran, les représentants de la chaire UNESCO en Haïti, au Cameroun, au Canada, les responsables de l’IUHPE, du CODES 84 et de participe santé et des chercheurs des laboratoires Educations et pratiques de Santé (Paris XIII), Experice (Paris VIII) et ACTé (Université Clermont-Auvergne) et de la fondation MGEN pour la recherche en santé publique.

Des productions concrètes et opérationnelles pour les chercheurs, les décideurs, les professionnels, les citoyens engagés et le grand public

Organisée sur deux jours, cette rencontre sera l’opportunité d’entamer un travail collaboratif de renouvellement du cadre épistémologique et éthique de la recherche en promotion de la santé, éducation à la santé et prévention. En d’autres termes, il s’agit de faire un état des pratiques actuelles, d’identifier les enjeux scientifiques, politiques et éthiques de ce champ en émergence pour travailler à l’intégration des nouvelles approches issues de la recherche comme des pratiques sociales. L’ambition est de parvenir à rendre explicite ce qui structure ce champ et d’offrir aux chercheurs, décideurs, aux professionnels, aux citoyens engagés comme au grand public un cadre de référence pour l’action.

Ce séminaire constitue le point de départ d’une collaboration de longue durée qui conduira à produire collectivement :

  • Un ouvrage de référence sur la recherche promotion de la santé, l’éducation à la santé et la prévention
  • Des articles scientifiques
  • Des temps fort en 2019 à Oran, 2020 en Haïti, 2022 à Montréal
  • Des outils d’aide à la décision et à l’intervention
  • Des supports de partage d’information avec le grand public

Les travaux développés lors de ce séminaire seront partagés via divers outils de communication en français et en anglais sur le site officiel de la chaire et les réseaux sociaux.