UNESCO : 60ème anniversaire de la Convention et Recommandations contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement

Pour les 60 ans de l’adoption de la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement , L’UNESCO a lancé depuis le 10 décembre une campagne mondiale intitulée « Non à la discrimination dans l’éducation ! » #droitaleducation.

La convention UNESCO qui porte sur la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement est le premier instrument juridique à couvrir en détail le droit à l’éducationainsi que les obligations internationales des États partis (106 pays). Elle comprend un certain nombre de dispositifs dont :

  • Enseignement primaire gratuit et obligatoire

  • Enseignement secondaire sous ses différentes formes, généralisés et accessible à tous

  • Enseignement supérieur également accessible à tous en fonction des capacités de chacun

  • Normes éducatives équivalentes dans tous les établissements d’enseignement publics au même niveau et dans les mêmes conditions de qualité

  • Opportunités pour ceux qui ont manqué tout ou partie de leur scolarité primaire et la poursuite de leurs études Possibilités de formation pour la profession enseignante, sans discrimination.

  • L’éducation doit également viser le plein épanouissement de la personnalité humaine et le renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales

  • La liberté des parents de choisir l’éducation de leurs enfants conformément à leurs convictions morales et religieuses

  • Le droit des membres des minorités nationales d’exercer des activités éducatives qui leur soient propres.

Pour des millions de personnes, le #DroitàlÉducation n’est toujours pas une réalité et en cette période de COVID19 les disparités se sont extrêmement aggravées. L’UNESCO sollicite ainsi plus que jamais les États à prendre des mesures juridiques et politiques pour éliminer toutes les formes de discrimination et défendre l’égalité des chances dans l’éducation.

L’UNESCO souhaite que la communauté internationale puisse envisager de renouveler son engagement à mettre fin à la discrimination dans l’éducation en donnant un nouvel souffle à la Convention, afin de refléter les nouveaux défis du XXIe siècle notamment dans le contexte d’Education 2030 et des Objectifs de Développement Durable.

L’UNESCO encourage à participer à sa campagne #DroitàlÉducation en diffusant le message sur l’importance de cette Convention afin que chacun puisse exercer son droit à l’éducation sans discrimination  !

Pour plus d’informations :