COVID-19

Réouverture des écoles : données et expériences de terrain

Étant donné que cette pandémie est unique, tout comme la durée de la fermeture, il est crucial de partager les informations sur les stratégies locales et nationales dans différents contextes. C’est pourquoi nous avons lancé un processus de partage des connaissances sur la réouverture des écoles.

Accès aux résultats préliminaires de l’enquête (résultats en anglais, traduction française à venir prochainement).

Ressources 

Articles 

La section Promotion de la santé de l’Association européenne de santé publique (EUPHA), l’Union Internationale de promotion de la santé et d’éducation à la santé (UIPES-IUHPE) et la Chaire UNESCO ÉducationS & Santé souhaitent partager cinq points de discussion, afin de contribuer à nourrir le débat de santé publique et cibler les enjeux majeurs de cette pandémie, selon la perspective de la promotion de la santé. Le texte original en anglais est disponible ici

EuroHealthNet a publié un article qui montre en quoi la COVID-19 révèle douloureusement les inégalités de santé existantes et persistantes dans nos sociétés. Les personnes qui vivent dans le dénuement ou qui font face à des conditions socioéconomiques difficiles seront les plus lourdement impactées par la pandémie. 

L’équipe de la directrice de recherche Inserm Vittoria Colizza à l’Institut Pierre Louis d’Épidémiologie et de Santé Publique (Inserm/Sorbonne Université) publie un nouveau rapport pour modéliser l’impact potentiel de la réouverture des écoles en Ile-de-France sur la progression de l’épidémie. S’appuyant sur des données démographiques et de mobilité des populations, sur les connaissances actuelles sur le rôle des enfants dans l’épidémie, et sur la capacité d’accueil des services hospitaliers de réanimation de la région, les chercheurs ont ainsi tenté d’évaluer les conséquences d’une réouverture progressive, partielle ou totale de chaque type d’école (maternelle, école primaire, collège et lycée) et le risque de saturation des hôpitaux, en tenant compte des incertitudes sur le risque de transmission du virus selon l’âge.

La COVID-19 nous donne une occasion de réfléchir à notre action communautaire pour améliorer  la santé. La promotion de la santé dans différents contextes – soins de santé primaires, école, milieu de travail, municipalités –  a un rôle clé à jouer pour aider les collectivités locales à relever les défis de santé publique. 

Article consacré spécifiquement à la question des compétences d’évaluation de l’information, paru en Juin dans la revue “Education Santé”.

Dans cet article, les auteurs soutiennent que les décideurs politiques devraient appliquer le principe de précaution dès maintenant et encourager les gens à porter des masques faciaux au motif que nous avons peu à perdre et potentiellement quelque chose à gagner de cette mesure.

Dans cet article, Didier Jourdan propose d’analyser les données disponibles, tant celles issues de la recherche que de l’expérience des pays ayant réussi à contenir l’épidémie sans fermer l’ensemble des écoles, afin de permettre non seulement de mettre en œuvre les solutions les plus adaptées à notre contexte, mais aussi de donner les moyens à l’ensemble de la population de comprendre la situation et d’agir en conséquence.

Les auteurs de cet article ont entrepris une revue systématique en effectuant des recherches dans trois bases de données électroniques afin de déterminer ce que l’on sait de l’efficacité des fermetures d’écoles et des autres mesures de distanciation physique à l’école lors des épidémies de coronavirus. Les décideurs politiques doivent être conscients de données scientifiques équivoques lorsqu’ils envisagent de fermer des écoles pour la COVID-19, et que des combinaisons de mesures de distanciation sociale doivent être envisagées.

Si les enfants ont heureusement été largement épargnés par les effets directs de COVID-19 sur la santé, du moins jusqu’à présent, la crise a un effet profond sur leur bien-être. Tous les enfants sont touchés, en particulier par les impacts socio-économiques et, dans certains cas, par des mesures d’atténuation qui peuvent, par inadvertance, faire plus de mal que de bien. En outre, les effets néfastes de cette pandémie ne seront pas répartis de manière égale. Cette note d’information fournit une analyse plus approfondie de ces effets. Elle identifie également une série d’actions immédiates et durables à l’attention des gouvernements et des décideurs politiques.

Guides 

Ce rapport de l’OCDE vise à soutenir la prise de décision en matière d’éducation afin de développer et de mettre en œuvre des réponses éducatives efficaces à la pandémie COVID-19. Le rapport offre un cadre pour guider le développement de stratégies éducatives spécifiques en fonction des contextes. Il comprend une liste de contrôle de 25 points pour soutenir le développement d’une stratégie d’éducation pendant la pandémie.

  • Considerations for School that are open
    Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) propose une série de mesures pour aider les écoles à protéger les élèves, les enseignants, les administrateurs et le personnel et à ralentir la propagation de COVID-19.

Aujourd’hui plus que jamais, les enfants et leurs familles se tournent vers les solutions numériques pour favoriser l’apprentissage, la socialisation et le jeu des enfants. Si les solutions numériques offrent d’importantes possibilités pour soutenir et promouvoir les droits des enfants, ces mêmes outils peuvent également accroître l’exposition des enfants aux risques en ligne. Cette note technique de l’UNICEF et de ses partenaires présente certaines des priorités et recommandations clés sur la manière d’atténuer ces risques et de promouvoir des expériences en ligne positives pour les enfants.

Alors qu’un nombre croissant de pays envisagent d’assouplir les restrictions et de reprendre progressivement l’éducation sur place, l’Internationale de l’Education souligne un ensemble de cinq dimensions qui devraient être prises en compte par les gouvernements, en dialogue avec les éducateurs et leurs syndicats, lors de la planification de cette prochaine phase de la réponse à la crise COVID-19 dans l’éducation.

 Les partenaires de  Safe to Learn ont publié une série de recommandations à l’intention des gouvernements pour les aider à prévenir et à répondre à la violence contre les enfants dans différents environnements d’apprentissage pendant la pandémie COVID-19.
Dans ces recommandations, les partenaires de Safe to Learn soulignent un certain nombre de défis existants, notamment le fait qu’à l’heure actuelle, de nombreux enfants ne sont pas en sécurité pour apprendre à la maison.partners have released a set of recommendations for governments to help prevent and respond to violence against children in different learning environments during the COVID-19 pandemic.
In these recommendations, Safe to Learn partners outline a number of existing challenges, including the fact that right now, many children are not safe to learn at home.

La coalition  Safe to Learn a publié des conseils pour faciliter des expériences d’apprentissage en ligne sûres et efficaces pour les enfants pendant COVID-19. Ces conseils s’adressent aux ministères de l’éducation qui élaborent des politiques et des ressources pour aider les écoles à offrir une expérience d’apprentissage en ligne sûre.

Les notes thématiques du Secteur de l’éducation de l’UNESCO couvrent les principaux sujets liés à la réponse à la COVID-19 en matière d’éducation. Elles fournissent des preuves de bonnes pratiques, des conseils pratiques et des liens vers des références importantes pour atténuer l’impact à court et long terme des fermetures d’écoles.
Les notes thématiques sont préparées collectivement par des collègues du secteur de l’éducation de l’UNESCO à travers le monde et couvrent plusieurs sujets dans le cadre de neuf domaines thématiques, à savoir Santé et bien-être ; Continuité de l’apprentissage et de l’enseignement ; Équité et égalité des sexes ; Enseignement et apprentissage ; Enseignement supérieur et EFTP ; Éducation et culture ; Politique et planification de l’éducation ; Populations vulnérables, ainsi qu’éducation à la citoyenneté mondiale et éducation au développement durable.

Outils 

Matériel pédagogique publié par la Chaire “Bien-être à l’école et prévention de la violence”, Université Laval, Québec. Créé par une équipe de professionnels scolaires et de chercheurs universitaires et s’adressant spécialement aux membres du personnel éducatif qui ont à coeur l’amélioration du climat scolaire, ce cadre d’intervention vise à soutenir la planification, la mise en oeuvre et la régulation d’actions concertées pour réussir la prochaine rentrée scolaire. 

  • Le Petit Confiné :

Magazine santé à destination des parents et des enfants. Retrouvez des activités et jeux ludiques en lien avec la santé à destination des parents d’enfants de 3-6 ans, des enfants de 6 à 8 ans, et des enfants de 8 à 11 ans.

Assurer la continuité pédagogique dans une situation de confinement n’est pas une tâche facile que ce soit pour les enseignants ou les familles. Pour les soutenir durant cette période pendant laquelle les enfants apprennent différemment, la chaire UNESCO met à disposition des fiches pédagogiques élaborées dans le cadre du programme REBEE (Réussir, être bien, être ensemble), en collaboration avec les équipes de la Direction de l’Enseignement de Nouvelle-Calédonie (DENC), de l’agence sanitaire et sociale (ASS) de Nouvelle Calédonie avec un peu plus d’une centaine d’enseignants des trois provinces.

Ce recueil, non exhaustif, a été élaboré par le CODES Vaucluse dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19, à l’occasion du déconfinement engagé à partir du 11 mai 2020.

A destination de l’Education nationale, validé par la Direction académique de Vaucluse, il propose aux enseignants et aux équipes éducatives des supports pédagogiques pour aborder 4 thématiques principales avec les enfants de maternelle, de primaire et les parents lors du retour en classe :

    • La pandémie, les virus …
    • Le confinement : pourquoi, comment…
    • Le déconfinement : gestes barrières, masques, activités périscolaires…
    • Gérer les émotions

Site pédagogique très complet consacré aux professionnels de l’éducation, mettant à disposition un ensemble de ressources, outils et conseils pratiques pour aider les équipes. Il est alimenté de façon quotidienne par des ressources régionales et nationales. Liens vers ressources pour évoquer le virus et enseigner les gestes barrières, enseigner dans un cadre hybride. 

L’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont élaboré un document visant à fournir des directives claires et applicables pour des interventions en toute sécurité dans le cadre de la prévention, du dépistage précoce et du contrôle de la COVID-19 dans les écoles et autres établissements d’enseignement.

Le réseau WASH in Schools (UNICEF, GIZ, Save the Children, WATERAID, Emory, LSHTM, entre autres) a conçu une carte des connaissances avec des liens vers des documents pertinents sur le COVID-19 pour les apprenants, leurs familles et le système éducatif. 

Le centre national de compétences pour le développement et la mise en œuvre de mesures en santé publique en Suisse (le RADIX) a mis en ligne un ensemble de ressources à destination des écoles en vue de la réouverture.

Ce guide vise à aider les jeunes à développer une compréhension de la science qui sous-tend la COVID-19. Ils seront en mesure de
partager leurs connaissances avec leur communauté, de créer des moyens concrets d’agir en cette période
difficile et de savoir identifier les meilleurs endroits pour trouver des renseignements supplémentaires sur le
sujet. . Le guide a été développé par le Smithsonian Science Education Center, en collaboration avec l’OMS et le partenariat InterAcadémie (IAP) et est disponible en 15 langues.

L’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale et le Programme alimentaire mondial ont élaboré un cadre qui vise à informer le processus décisionnel concernant la réouverture des écoles, à soutenir les mesures nationales de préparation et à guider le processus de mise en œuvre, dans le cadre d’un dispositif global de planification de la santé publique et de l’éducation. Il est conçu pour être un outil flexible qui peut être adapté à chaque contexte et mis à jour en fonction de l’évolution de la situation. Les recommandations décrivent six priorités clés pour évaluer la préparation des écoles et guider la planification.

Veilles documentaires 

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, PromoSanté Pays de la Loire diffuse une newsletter hebdomadaire dédiée. Réalisée à partir de la veille documentaire partagée de l’ORS et de l’IREPS Pays de la Loire, elle propose une sélection de ressources en santé publique et promotion de la santé (données épidémiologiques, avis et recommandations, publications, supports de prévention, sites internet…) pour les acteurs. 

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Une newsletter “spécial coronavirus” est envoyée quotidiennement tout au long de la crise sanitaire.

Ces ressources sont non exhaustives et sont enrichies régulièrement.