Pays en attente de recommandations

22 juin 2020

Démarches nationales, régionales et locales de réouverture des écoles – Résultats préliminaires


Résumé

  • Les contributeurs de 20 pays déclarent ne pas encore disposer de recommandations à ce jour, mais ont fait part de leurs réflexions ou de leurs attentes/inquiétudes quant au contenu de ces recommandations.
  • Les répondants envisagent : une réduction de la taille des classes pour parvenir à une distanciation physique suffisante ; un renforcement des procédures de nettoyage ; des systèmes de dépistage et de traçage des contaminations et l’utilisation d’équipements de protection individuelle.
  • De nombreuses personnes interrogées attendent la réouverture des écoles pour mettre fin aux inégalités d’accès à l’apprentissage à distance (manque d’équipement dans les foyers, connexions internet peu fiables). Certains ont appelé à la prudence afin que la situation soit assurée avant la réouverture.

Certains craignent que les recommandations soient publiées juste avant les dates de réouverture prévues et que le temps manque pour mettre en œuvre les mesures de manière satisfaisante. Ils souhaitent des recommandations claires, adaptées au contexte local, et un partage des bonnes pratiques.


Des contributeurs de 23 pays ont répondu qu’ils n’avaient pas encore accès à des recommandations sur la réouverture des écoles. Un pays – le Burundi – n’a pas eu besoin de fermer ses écoles. Les répondants de 20 autres pays ont fait part à l’équipe de la Chaire UNESCO de leurs réflexions, attentes et préoccupations quant au contenu des recommandations.

Irlande – Be media smart – https://www.bemediasmart.ie/

De nombreux pays proposent des dispositifs d’éducation de la population sur la pandémie, notamment par des programmes de littératie en santé pour lutter contre les “fake news”. D’après ces sources d’éducation publique, les répondants estiment que les recommandations devraient contenir : une réduction de la taille des classes pour permettre une distanciation physique suffisante, un renforcement des procédures de nettoyage, des systèmes de dépistage et de traçage des contaminations et l’utilisation d’équipements de protection individuelle. Un répondant a suggéré que la pandémie offrait une opportunité d’aborder avec les élèves des thématiques essentielles, souvent négligées, notamment le thème de la mort, du deuil et la place de l’étudiant dans son propre monde social. 

Indonésie – https://covid19.go.id/edukasi/pengantar

De nombreuses personnes interrogées attendent avec impatience la réouverture des écoles pour mettre fin aux inégalités d’accès à l’apprentissage à distance du fait des disparités dans l’équipement des foyers et du manque de fiabilité des connexions Internet. Ils craignent que certaines mesures aient des conséquences négatives sur la fréquentation scolaire, comme la suppression des transports scolaires au niveau local. Un impact économique plus large pourrait forcer les familles à retirer les adolescents de l’école pour trouver du travail sur le marché du travail informel. Certains invoquent également une nécessaire prudence, afin d’assurer une situation suffisamment stable pour la réouverture des écoles.

Certaines personnes interrogées craignent que les recommandations soient publiées juste avant les dates de réouverture prévues, dont beaucoup devraient coïncider avec le calendrier prévu de la nouvelle rentrée scolaire, et qu’il n’y ait pas le temps nécessaire pour les mettre en œuvre de manière satisfaisante. Ils souhaitaient des recommandations claires et flexibles, adaptées au contexte local, et un partage des bonnes pratiques.

Seulement 50 % environ des ménages urbains disposent de l’internet, et un quart environ ont un ordinateur à la maison. S’il n’y a pas d’accès à un ordinateur, l’éducation en ligne se fait par le biais des téléphones portables en utilisant WhatsApp. Cela présente certaines limites.

Inde

Dans la plupart des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, la crise économique qui suivra le confinement empêchera de nombreuses familles déjà sous pression de renvoyer leurs enfants à l’école, ils entreront sur le marché informel. En particulier les adolescents en âge de fréquenter l’école secondaire.

Amérique latine et Caraïbes

Nous devons être très prudents avant de rouvrir des écoles. La sécurité des élèves est la plus importante.

Jordanie

Il faut profiter de la circonstance pour introduire auprès des élèves d’autres thèmes essentiels à travers l’éducation non-formelle : la méditation, la mort, le deuil, le sens de la vie, la philosophie vue en tant que manière de vivre, d’être heureux et utile à sa communauté et au monde. Ces thèmes ont été trop longtemps évacués au profit d’autres utilitaires….

Haïti

Donner la liberté de décision à chaque école, en fonction de ce dont elle dispose comme ressources. Nous devons considérer les enjeux sociaux, psychologiques et économiques. DONNER l’indépendance à chaque Région en Italie, car les besoins et la culture sont différents d’une région à l’autre.

Italie

Nécessité d’une concertation et d’un engagement plus larges sur la manière de réduire la menace du coronavirus dans les écoles. Fournir des recommandations pratiques/ des évaluations pour permettre l’ouverture des écoles.

Ouganda

Il sera important de maintenir la flexibilité et de modifier les approches en fonction des besoins, et de garantir l’apprentissage et le partage des bonnes pratiques.

République de Moldavie

Lire la suite :