Chaire UNESCO Centre collaborateur OMS "EducationS et Santé" Education à la santé, Prévention, Promotion de la santé des enfants et des jeunes
 
Le Baromètre I-BEST 2023 offre un éclairage international sur la santé et le bien-être du personnel de l’éducation et appelle à l’action

Le Baromètre I-BEST 2023 offre un éclairage international sur la santé et le bien-être du personnel de l’éducation et appelle à l’action

Les résultats de la seconde édition du Baromètre international de la santé et du bien-être du personnel de l’éducation (I-BEST) ont été partagés le 10 octobre 2023 au cours d’un webinaire, offrant un aperçu précieux des défis auxquels sont confrontés les personnels de l’éducation du monde entier dans le cadre de l’exercice de leur métier.

Une perspective internationale inédite sur les enjeux de la santé des personnels de l’éducation

L’enquête I-BEST 2023 offre une perspective internationale unique sur la santé et le bien-être des travailleurs de l’éducation, en complément d’autres enquêtes telle que Talis (Teaching and learning international survey), qui se concentre sur les pratiques professionnelles et les conditions d’exercice des enseignants.

Cette enquête biennale est menée depuis 2021 par le  Réseau Education et Solidarité et la Fondation d’Entreprise pour la Santé Publique, en partenariat avec l’Internationale de l’Education et la Chaire UNESCO Educations et Santé. La chaire tient d’ailleurs à saluer l’implication de MinChien Tsai, chercheure affiliée à la chaire UNESCO Éducations & Santé (Taipei), sur ce projet ambitieux.

En 2021, lors de la première édition, 8000 enseignant-e-s de 6 territoires sur 3 continents avaient participé.

En 2023, grâce à une large réseau de membres, partenaires et organisations nationales et syndicales présenté dans cet article dédié, la 2ème édition du Baromètre international de la santé et bien-être du personnel de l’éducation s’est étendue à plus de 26 000 personnels de l’éducation qui ont répondu au questionnaire diffusé en ligne de février à juin dans 13 territoires répartis sur 4 continents : Japon, Taipei, Maroc, Cameroun, France, Espagne, Royaume-Uni, Suisse (Cantons de Genève et de Vaud), Belgique francophone, Argentine, Québec, Canada.

Les résultats de l’I-BEST 2023 : un aperçu des défis actuels en matière de santé et bien-être du personnel de l’éducation

Les résultats de la première édition de I-BEST attestaient combien les enseignant-e-s à travers le monde avaient été éprouvé-e-s par la crise sanitaire. Ils suggéraient également que si la crise de la Covid-19 est venue perturber le fragile équilibre vie professionnelle/vie privée qui existaient, cette dernière a avivé des problématiques préexistantes du secteur de l’enseignement, notamment celles en lien avec la valorisation sociétale, la rémunération des personnels et la banalisation préoccupante de la violence en milieu scolaire.

Les résultats de la seconde édition de 2023, attestent d’une non-évolution globale de la situation bien que les réalités locales restent singulières et contrastées.

Les tendances qui se dégagent du rapport sont les suivantes :

  • Globalement, l’usage du numérique est bien établi bien qu’il reste une source de stress pour les personnels.
  • L’insatisfaction professionnelle reste prégnante alors que le poids de la charge de travail globale s’élève à environ 40 heures par semaine
  • Le climat scolaire et les relations sociales au travail sont une ressource à exploiter et à creuser
  • La qualité de vie des enseignant-e-s des pays de l’enquête est contrastée : leur santé est globalement préservée mais l’affaiblissement de leur santé mentale préoccupe.

Pour en savoir plus, consultez l’ensemble des résultats I-BEST 2023:

Un forum d’échanges d’idées et de solutions : webinaire du 10 octobre 2023

Le webinaire de présentation des résultats de l’I-BEST 2023 a rassemblé des experts, des personnels de l’éducation, des responsables politiques, des organisations syndicales, des défenseurs de l’éducation de différents pays du monde. Les intervenants, Chris Castle (UNESCO), Olivier Liang (OIT), Mike Thiruman (IE, ONU) et Andreas Schleicher (OCDE) ont partagé leurs perspectives sur les données du Baromètre et ont discuté des mesures à prendre pour améliorer la vie des personnels éducatifs.

Les membres du panel ont dans l’ensemble reconnu que les résultats I-BEST 2023 mettent en évidence comment la santé physique et mentale des personnels de l’éducation est enjeu majeur et planétaire pour atteindre une éducation de qualité pour les élèves. Ils mettent également en lumière la nécessité de promouvoir une meilleure santé mentale des personnels et d’améliorer leurs conditions de travail alors que ces dernières se dégradent.

Comme l’a également souligné Didier Jourdan lors de ce webinaire,

“… en ce qui concerne la santé des adolescents dans les écoles, plus généralement la promotion de la santé à l’école, il faut se rappeler que la santé des enseignants est une des conditions centrales parmi les déterminants clés d’une évolution favorable de nos systèmes éducatifs vers une prise en compte de la santé mentale et du bien-être des élèves.

Aujourd’hui, mettre sur le devant les objets liés à la santé et au bien-être des enseignants est un enjeu absolument majeur et c’est la cause de l’engagement de la chaire UNESCO et du centre collaborateur OMS éducation et santé auprès des organisations syndicales, auprès du RES et auprès de la fondation pour la santé publique.”

Retrouvez l’ensemble du webinaire ici