Chaire UNESCO Centre collaborateur OMS "EducationS et Santé" Education à la santé, Prévention, Promotion de la santé des enfants et des jeunes
 
Croq’Santé, un programme d’éducation alimentaire et nutritionnelle pour les enfants de 8 à 11 ans

Croq’Santé, un programme d’éducation alimentaire et nutritionnelle pour les enfants de 8 à 11 ans

Croq’Santé est un programme d’éducation alimentaire et nutritionnelle conçu pour les enfants de 8 à 11 ans en milieu scolaire. Un enseignant, avec sa classe d’élèves, va créer une recette équilibrée (ou ré-adapter une recette existante). Ce fil rouge du programme permet d’aborder, via différentes étapes, la saisonnalité, la rencontre d’acteurs de la filière alimentaire, la compréhension de la nutrition, les pratiques d’ateliers culinaires et la dégustation de nouvelles saveurs. Ce programme, travaillant la littératie alimentaire des enfants, doit permettre d’aborder l’alimentation de façon ludique et positive en milieu scolaire, tout en impliquant les parents et l’entourage des enfants, ainsi que les acteurs locaux de la filière alimentaire.

Un programme ancré sur la littératie alimentaire

Si la finalité de ce programme est la réduction des risques liés à la surcharge pondérale et l’obésité, l’INCA estimant que 5,4% des nouveaux cas de cancers en France seraient attribuables à ce facteur de risque (INCA, Décembre 2019), l’objectif général de Croq’Santé est d’augmenter la littératie alimentaire chez les jeunes de 8 à 11 ans. En effet, au-delà de l’effet à court terme sur le poids, le défi est aussi d’apprendre aux enfants à s’orienter et à faire les bons choix dans un environnement alimentaire complexe : de nombreux déterminants influent sur nos choix alimentaires et la disponibilité de plus en plus élevée de nombreux produits dans les magasins ou de plats en restaurations rapides, avec une accessibilité, y compris en terme de coût, très forte, contribuent largement à rendre pour certains des comportements alimentaires loin des recommandations nutritionnelles en terme de santé (Azevedo Perry, 2017).

Développer la littératie alimentaire chez les jeunes paraissait adapté à ces nouveaux défis. Celle-ci est définie par Helen Vidgen et Danielle Gallagos comme « la capacité des individus à protéger et renforcer leur alimentation au fil du temps. Elle se compose d’un ensemble de connaissances, d’habiletés et de comportements interdépendants qui déterminent la qualité et la quantité des aliments consommés. Elle permet à la personne de planifier des repas en fonction d’un budget et de sélectionner, préparer et manger des aliments répondant à ses besoins nutritionnels » (Vidgen, 2014).

Croq’Santé est un programme ancré sur la littératie alimentaire, qui a été utilisée pour définir les contenus à travailler avec les jeunes et les objectifs à fixer concernant le développement des attributs : connaissances, compétences et sentiment d’efficacité personnelle à travailler pour favoriser les changements de comportement alimentaire des jeunes. Les attributs de la littératie alimentaire définis par Azevedo Perry et coll. (Azevedo Perry, 2017) ont ainsi été repris, c’est sur eux que se basent les objectifs pédagogiques et la construction des séances.

Un programme conçu pour être mis en œuvre dans le milieu scolaire, pour toucher un large public

Un des enjeux lors de la création de Croq’Santé était qu’il puisse être mis en œuvre dans le milieu scolaire, permettant de toucher un large public (OMS, 2018). Les séances ont été conçues pour être mises en œuvre par les enseignants de l’école primaire et lient les attributs de la littératie alimentaire au compétences travaillées dans le programme scolaire, notamment via le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Les séances du programme ont été revues par un conseiller pédagogique sciences de l’Education Nationale.

Le programme Croq’Santé est prévu pour se dérouler sur une année scolaire et comprend une dizaine de séances.  Celles-ci peuvent être menées dans les écoles par les enseignants, après avoir reçu une formation. Une mallette pédagogique comprenant un guide d’intervention et des outils “clés en main” pour l’encadrement des séances leur est donné.

Un enjeu : ne pas augmenter les inégalités sociales et territoriales de santé

Croq’Santé a été conçu également pour fonctionner dans tous milieux socio-économiques et plus particulièrement dans les milieux les plus défavorisés, les plus touchés par le surpoids et l’obésité (Ayala-Marín, 2020). En effet, de nombreuses actions de prévention et de sensibilisation tendent à accroître les inégalités sociales de santé au lieu de les réduire (Peretti-Watel, 2013). Cela se traduit, par exemple, par une moindre efficacité auprès des populations défavorisées. Lors de la création du projet Croq’Santé, ce critère a été pris en compte afin que le programme puisse être adapté en termes de contenu à tout public âgé de 8 à 11 ans, indépendamment du niveau socio-économique, de la culture, des habitudes alimentaires, de l’environnement ou de l’accessibilité de l’alimentation. Les outils du programme ont également été conçus pour être accessibles, y compris aux personnes ayant un handicap.  L’évaluation du programme Croq’Santé, réalisée par l’Université Versailles Saint Quentin et coordonnée par Marie Herr, a notamment étudié les résultats par rapport à ce critère de niveau socio-économique.

L’implication des parents et des acteurs locaux, des critères essentiels pour le programme

L’implication de l’ensemble de la communauté est un élément primordial pour espérer atteindre ses objectifs (INCa/IReSP/EHESP, 2017). Les parents et les autres membres de la famille sont impliqués à chaque étape du projet, notamment via des Croq’Défis à relever. Des éléments de motivation supplémentaires (évolution de la mascotte du projet en fonction de l’implication de l’entourage) ont été conçus pour augmenter la participation des familles. L’objectif ici est que l’enfant puisse aborder avec son entourage l’alimentation de façon ludique et positive.

Par ailleurs, le projet Croq’Santé incite à impliquer les acteurs locaux de la filière alimentaire sur le territoire de l’école qui met en œuvre le projet : l’objectif est que les jeunes puissent connaître les acteurs de la filière alimentaire dans leur environnement, mais aussi accompagner les enseignants ainsi que les acteurs afin de faciliter les échanges et de trouver des axes communs de collaboration.

Croq’Santé, un programme évalué

La création du programme Croq’Santé a été précédée d’une étude de faisabilité sur le département de l’Essonne. Cette étude avait pour objectif de mieux cerner la complémentarité possible du programme avec l’existant et d’identifier les freins et leviers au programme, en menant des entretiens auprès de professionnels de l’Education Nationale (IEN, conseillers pédagogique, santé scolaire) et auprès d’acteurs locaux de la filière alimentaire (producteur, cuisinier, …). Les résultats ont montré une forte demande pour cette thématique et pour l’approche du programme Croq’Santé permettant d’aborder la thématique de l’alimentation de façon ludique et positive.

Une étude d’implantation a été menée pendant l’expérimentation du programme avec 10 classes de l’Essonne, lors de l’année scolaire 2021-2022, permettant de comprendre comment Croq’Santé a été appréhendé par les enseignants, les éléments facilitateurs ou au contraire les difficultés rencontrées, afin d’ajuster le programme et les outils.

Durant l’année 2022-2023, une évaluation d’impact a été pilotée par le département universitaire SPOT de l’Université Versailles Saint Quentin, avec comme objectif de mesurer le niveau de littératie alimentaire des enfants ayant participé au programme Croq’Santé par rapport à ceux ayant suivi le programme scolaire classique. Environ 1200 enfants ont participé à cette évaluation.


Les partenaires de Croq’Santé

Le programme Croq’Santé, porté par la Fondation JDB, est issu de la collaboration avec la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale (DSDEN) de l’Essonne et avec le Comité de l’Essonne de la Ligue Contre le Cancer, partenaires qui continuent d’accompagner ce programme.  Le département universitaire SPOT (Santé publique, Prévention, Observations et Territoires) de l’Université Versailles Saint Quentin, est un troisième partenaire essentiel, responsable de l’évaluation d’impact de Croq’Santé. L’Agence régionale de Santé Ile-de-France soutient également ce programme d’éducation alimentaire et nutritionnelle.

Pour plus d’informations