Chaire UNESCO Centre collaborateur OMS "EducationS et Santé" Education à la santé, Prévention, Promotion de la santé des enfants et des jeunes
 
Publication – Le Lancet et le colonialisme : passé, présent et futur

Publication – Le Lancet et le colonialisme : passé, présent et futur

A l’occasion de son 200e anniversaire, le Lancet publie un article[1] qui met en lumière ses liens passés et plus récents avec la pensée colonialiste. Cette publication montre comment la revue a légitimé et continue de promouvoir des types spécifiques d’expertises, de connaissances, de perspectives et d’interprétations dans le domaine de la santé et de la médecine. Elle repose sur le postulat selon lequel les modes de production de connaissances des populations colonisées seraient inférieurs et contribue à entretenir les inégalités.

Le rôle du Lancet n’est pas isolé ; d’autres institutions et plateformes de connaissances ont favorisé la pensée colonialiste. En se basant sur des exemples concrets, cet article vise à engager un questionnement plus large sur la décolonisation des pratiques de partage et de production de connaissances au niveau mondial.

[1] Khan, M. S., Naidu, T., Torres, I., Noor, M. N., Bump, J. B., & Abimbola, S. (2024). The Lancet and colonialism : Past, present, and future. The Lancet, 403(10433), 1304‑1308. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(24)00102-8

Pour en savoir plus