Pré-conférence : Les principes de la promotion de la santé comme fondements de la solidarité et de la santé publique

Mercredi 20 novembre 2019, 9:00 – 17:00 – Marseille, France.

La 12e conférence de santé publique se tiendra à Marseille du 21 au 23 novembre 2019. Le 20 novembre, la chaire UNESCO ÉducationS & Santé co-organise avec la Section de la promotion de la santé de l’EUPHA, l’Université de Bielefeld et le Réseau allemand de recherche en prévention (PRESENT) une pré-conférence intitulée « Les principes de la promotion de la santé comme fondements de la solidarité et de la santé publique ». Au cours de cette pré-conférence, différentes perspectives pour l’avenir de la promotion de la santé seront explorées aux niveaux mondial et national.

Session 1 – Niveau global (session du matin) – L’intersectorialité « nouvelle génération » : un véritable moyen de s’attaquer aux inégalités de santé ?

Organisée par la Chaire UNESCO ÉducationS & Santé, cette session a pour objectif d’ouvrir la voie à de nouvelles perspectives pour la collaboration intersectorielle et de considérer l’intersectorialité comme pratique.

En santé publique, une approche intersectorielle est nécessaire puisque les facteurs qui influencent la santé des enfants et des jeunes sont nombreux et interagissent à différents niveaux, de l’individu à son environnement global. Tous ces facteurs ont un impact sur le développement général des enfants et des jeunes. Et tous les déterminants ont un impact à long terme parce que l’enfance et l’adolescence sont des périodes cruciales du cycle de vie. En effet, non seulement la croissance physique des enfants et des jeunes est en jeu, mais aussi leur capacité d’agir et d’acquérir les compétences sociales et émotionnelles, le raisonnement pratique et les aptitudes à la communication dont ils ont besoin pour vivre.

Au cours de cette session, il sera question de déterminer comment un véritable travail intersectoriel pourrait contribuer à :

  • Créer les conditions favorables à un développement optimal en agissant sur l’écosystème de vie des enfants et des jeunes, c’est-à-dire les conditions de vie telles que l’environnement physique et social et l’accès aux services appropriés ;
  • Offrir à tous les enfants une éducation adaptée à leurs besoins, quelle que soit leur situation personnelle ou sociale. L’objectif est de donner à chacun les moyens de prendre en charge sa santé de manière autonome et responsable.

Les intervenants seront :

  • Didier Jourdan & Marie-Pierre Sauvant-Rochat, Chaire UNESCO Éducations & Santé
  • Louise Potvin, École de santé publique, Université de Montréal, Canada
  • Marco Akerman, Universidade de São Paulo, São Paulo, Brésil
  • Hélène Pichot, Agence de santé Nouvelle-Calédonie (ASS-NC)
  • Ditte H. Holt, Institut national de santé publique, Danemark

Session 2 – Niveau national (session de l’après-midi) – Approches interdisciplinaires en promotion de la santé : exemples en Allemagne.

La session de l’après-midi, organisée par le réseau allemand de recherche en prévention (PRESENT), poursuivra la réflexion en examinant des exemples de pratiques nationales. Elle portera sur la coordination et le soutien au niveau national de la promotion de la santé et de la recherche en prévention primaire en Allemagne.

Pour plus d’informations et pour s’inscrire : site internet de la conférence.